Emma Landolina : Classique

Danseuse professionnelle, elle débute ses études de ballet en 1962 à l’École de Mario Porcile et les poursuit en 1975 à l’école de Maria Luisa Capiferri.
De 1976 à 1978, elle est engagée par l’Opéra de la ville de Gênes et participe à diverses productions où figurent des artistes tels que Elsa Piperno, Joseph Fontano, Carla Fracci, Elettra Morini, Ricardo Nunez, aussi avec les réalisateurs Giuliano Montaldo, Ken Russell et Hugh Gregory.
Elle participe à plusieurs compagnies de danse et en 1979 se produit au Festival international de ballet de Nervi dans la compagnie « Teatro Danza Musica ».
Elle affine encore sa formation classique en Hongrie à l’école d’opéra de Budapest où elle reçoit son diplôme de danse classique : Pas de Deux – Répertoire et Danse de Caractère.
Ajoutant à sa formation purement classique, elle étend ses activités à la danse contemporaine et au Modern jazz et collabore avec des maîtres importants: Redha, Goss, Guilbard Hammadi et Michel Sebban.
En 1999, elle chorégraphie pour “Macbeth Remix” d’A. Liberovici au Teatro della Corte à Gênes.
En Septembre 2002, elle est choisie comme “Maître de Ballet” de la compagnie “Notre Dame” à l’étape gênoise de la tournée italienne. En mai 2012, elle devient « Maître de Ballet » de la compagnie Redha dans le spectacle “CRASH” présenté en Argentine.

Bastien Parnasse : Ostéopathe – Intervenant en qualité de consultant chorégraphique et co-Intervenant dans l’expression scénique

Bastien Parnasse est ostéopathe depuis plus de 15 ans et fondateur du CRDH de Annecy.
Auparavant, il a embrassé, durant 10 ans, une carrière de danseur professionnel. Il débute avec Jean Guelis, Maguy Marin puis Maurice Béjart et collabore avec Philippe Découflé durant les JO de 1992 d’Albertville. Il co-crée sa première pièce dans le cadre des«Affluents», concept chorégraphique / laboratoire initié par Angelin Prejlocaj pour les danseurs de la compagnie.
Il valide son DE de professeur de danse contemporaine tout en exerçant en qualité d’ostéopathe au sein du Ballet Prejlocaj durant 4 ans.
The Art School Center bénéficiera de son expérience de danseur, combinée à celle de praticien. Le but étant de faire comprendre à l’élève l’influence du mouvement dans son corps et, ainsi, l’aider à mieux en saisir les capacités. C’est élargir sa réflexion sur sa propre démarche, en approfondissement de son travail.

Pascal Richard : Musique

Pascal Richard est percussionniste depuis plus de 10 ans et fondateur de l’école Adansé. Depuis 2004, Il est agréé par l’institution académique et fondateur de l’école de danses du monde Adansé d’Annecy. Pascal Piemontesi, Seydou Dao et Papdeni, musiciens renommés furent ses premiers mentors. Un long séjour au Burkina Faso, en 2002, dans une famille de griots musiciens, fut pour lui une expérience exceptionnelle. Pascal travaille au sein des écoles depuis 8 ans, notamment pour la Mairie d’Annecy et sur le bassin annécien.

Guillaume Fortineau : Théâtre

Guillaume débute dans la comédie musicale au Festival théâtral de Fromentine. En 2002, il est repéré par Jacques Duparc, metteur en scène d’opérette et de comédies musicales, qui l’introduit auprès du coach vocal, Pierre-Yves Duchesne. Guillaume, parallèlement aux cours de chant qu’il prend avec Pierre-Yves, participe à l’édification de l’Académie Internationale de Comédie Musicale. Il intègre lui- même cette première génération AICOM, et en ressort diplômé dès la première année.

En 2005-2006, Guillaume met en scène sa première revue: « Broadway s’en mêle » à Paris d’abord, puis en tournée. Il retrouve Jacques Duparc pour sa création : « Clémenceau, la tranchée des baïonnettes ». Il intègre l’équipe de « Big Manoir », puis joue dans « La veuve Joyeuse » et incarne enfin Tony dans une tournée de « West Side Story » en français.

En Haute-Savoie, en 2008, Guillaume crée, avec Sébastien Saramago, la compagnie « Les secoués du vocal ». Il donne des cours de chant individuels et collectifs et crée une troupe comprenant une quarantaine de membres avec laquelle il monte : « Les Misérables », « Théo », « Prince des Pierres » …

En 2009, il joue le rôle de Grantaire dans la production suisse de « Les Misérables » (Théâtre Beaulieu à Lausanne). En 2010, il retrouve Jacques Duparc pour une nouvelle création : « Bonchamps, la force du pardon » ainsi que : « La route fleurie » où il encadre les stagiaires de l’AICOM.

En 2012, Guillaume sort l’album de sa deuxième création « Soldes Monstres» avec Fabrice Todaro. Il devient coach vocal dans l’antenne suisse de l’AICOM. Il est l’auteur du jingle de la série « Faut pas pousser » pour la production B-Factory.

6